Improbabilis, le végétal sous les obus

L'édition papier 


L’édition Improbabilis, le végétal sous les obus est la suite d’une exposition qui depuis 2015 voyage de ville en ville, de galeries d’arts en lieux culturels atypiques, entre architecture, paysage, urbanisme, histoire, botanique et poésie.

 

Le toit en béton de la Base sous-marine de Bordeaux a volé en éclat par endroit sous l’intensité des obus alliés lors de la Seconde Guerre Mondiale laissant des trous béants dans l’armature du toit. Aussi improbable qu’il soit, ces trous accueillent désormais des paysages à la végétation spontanée, riche et variée. Chênes, frênes, saules, fougères, orchidées sauvages. Au fil des décennies, et sans l’intervention de l’Homme, un écosystème s’est installé dans les débris. Pendant un an, Nicolas Deshais-Fernandez et Anthony Rojo ont observé et photographié la végétation de la Base. Sous le vent et la pluie d’hiver ou sous la canicule d’août, ils ont suivi l’évolution biologique des végétaux dans les trous d’obus saison après saison. Comment le végétal est arrivé ici ? Comment se développe-t-il ? Qu’est-ce qui pousse dans les trous d’obus ? Comprendre, explorer et traduire.

 

Lancement #01 - Janvier 2020

 

Auteur : Nicolas Deshais-Fernandez

Préface : Gilles Clément

Photographe : Anthony Rojo

Graphiste : Emilie-Laura Accipe

Maison d'édition : Hakea collina

Financement participatif Kiss Kiss Bank Bank

Edition de 98 pages, imprimée en France, en 200 exemplaires

 


Improbabilis, le végétal sous les obus

L'exposition photographique itinérante 


Improbabilis, le végétal sous les obus est une exposition photographique et video. Le toit de la Base sous-marine de Bordeaux porte les stigmates des bombardements. Les pare-bombes en béton ont volé en éclat par endroit sous l’intensité des obus, laissant des trous béants dans l’armature. Aussi improbable qu’ils soient, ces trous accueillent désormais des poches de nature à la végétation spontanée, riche et variée (chênes, frênes, saules, fougères et même des orchidées sauvages). Au fil des décennies, et sans l’intervention de l’homme, de véritables paysages se sont installés dans les débris - quelle ironie qu’un obus soit à l’origine de la vie. 80 Photographies HD sur Dibond, format A3, A1 et A0.

 

#01 - Jardin Botanique de Bordeaux (33) : 

Exposition du 02 Juin au 01 Novembre 2015

#02 - Base sous-marine de Bordeaux (33) : 

Exposition du 06 Juin au 13 Juillet 2015 

#03 - Atelier Méraki -Paris (75) : 

Exposition du 16 au 18 Octobre 2015

#04 - Maison du projet des Bassins à flot (33) : 

Exposition du 12 Septembre au 20 Octobre 2016

#05 - Ourcq blanc - Paris (75) : 

Exposition du 19 au 21 Avril 2017 

#06 - Maison citoyenne du Bouscat (33) : 

Exposition du 3 au 16 Mai 2017

#07 - Jardin Botanique de Saint-Jean-de-Luz (64) : Exposition du 19 Septembre au 20 Octobre 2017

#08 - Galerie Umcebo de Paris (75) : 

Exposition du 29 Mai au 13 Juillet 2018

#09 - Jardin d’agronomie tropicale de Paris (75) : 

Exposition du 29 au 30 Septembre 2018 dans le cadre de Jardins Ouverts

 

Auteur : Nicolas Deshais-Fernandez

Photographe : Anthony Rojo

Lieu : Toit de la Base sous-marine de Bordeaux (33)

Depuis 2015